Par Bénédict Mukendi

Les léopards de la RDC ont validé dans la douleur leur ticket pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 en Égypte. Ils ont battu le Libéria 1-0 dans un Stade des Martyrs qui a refusé du monde. Pour leur dix-septième CAN, les fauves congolais ont compté sur Cédric Bakambu, auteur de l’unique réalisation. Découvrez les notes de notre blogueur Bénédict Mukendi.

Matampi 8 : Si on devrait parler des artisans de cette qualification, il doit être parmi les premiers. Il a stoppé quelques frayeurs en première mi-temps. Des arrêts salvateurs qui ont empêché les libériens de jouer les mathématiques. Seul bémol : son jeu de pieds truffé d’imperfections.

Issama 5 : il a toujours la confiance de son sélectionneur. Même blessé. Il a cette note parce que derrière il y a la qualification. Mais sinon, c’était pas le même joueur. Moyen sur les phases offensives et en retard sur les adversaires. Il a finalement été remplacé par Djuma Shabani.

Luyindama 8 : Pour moi c’est le meilleur congolais actuellement en Europe. Le rocka a confirmé au Standard de Liège et aujourd’hui à Galatasaray. Sa puissance est l’atout principal pour la défense central. Face au buteur libérien Djebor, il fallait répondre par le gabarit de Luyindama. Il a répondu présent surtout dans les airs. Très indispensable.

Tisserand 7 : Il a trouvé l’homme idéal à ses côtés en défense centrale. Tisserand est le côté technique de cette charnière. Il maitrise et oriente. Il est le premier relanceur de son équipe. Aux côtés de Luyindama, ils ont réduit au silence Djebor.

Ngonda 7 : Envoyer Arthur Masuaku sur le banc, il faut oser. Le latéral de V.Club a répondu à la confiance du sélectionneur. Efficace défensivement, Ngonda a même su combiner mieux avec Bolasie tout le long du match. Il confirme la concurrence qu’il y a à ce poste.

Mbemba 6 : J’ai un problème avec lui.Je suis sceptique sur ses performances tant qu’il joue pas en Porto. Mais sur son talent, je n’ai rien à dire. Il a le foot dans sa tête. Je le voyais sur le banc dès l’entame. Je me suis trompé, il est l’homme de toutes les situations d’Ibenge. Il a beaucoup contribué à la récupération. Gratter des ballons dans les pieds des libériens, c’était son travail et il a répondu.

Mulumbu 7 : Quand Mputu compensait mes besoins techniques, lui a été là pour apporter l’impact au milieu des terrains. Un capitaine aboyeur, il a servi d’exemple en prenant beaucoup de risques au milieu. Son attente dans les allers-retours avec Chancel Mbemba a payé. Il a mérité le standing ovation du Stade des Martyrs à sa sortie.

Mputu 9 : C’est l’homme du match. Il signait son retour au stade des Martyrs avec les léopards depuis 2012. Une prestation au dessus de ce j’entendais. De beaux gestes dans le petit espace, il sait le faire mieux que quiconque. Du haut de ce 34 ans il a sorti un match XXL avec à la clé une passe décisive pour Bakambu.

Bakambu 8 : Cette note c’est pour son but. Un truc d’attaquant disons. Lancé dans le dos de la défense, Bakambu sait utiliser la profondeur. Un geste plein de sang-froid. Il joue en Chine mais mais le haut niveau il sait le conjuguer. Quoi de plus lui demander, il a envoyé l’équipe en Égypte

Mpoku 7 : Il découvrait une autre position avec les léopards. Il a joué sur le côté droit. Sa justesse et ses coups de génie étaient payants. Le gardien libérien a repoussé son coup franc magnifiquement tiré. Il a toujours eu sa place dans cette équipe nationale. Le contraire je le jamais placé dans le sportif.

Bolasie 5 : Depuis le retour de sa longue blessure, il n’est pas le même. Il a marqué contre le Zimbabwe mais contre le Libéria il est passé à côté de son match. Il a des déchets en première intention quand il touche le ballon. Rien ne lui a réussi dans ce match. Avant juin, il devra revoir son poids sinon c’est sa place de titulaire qui va être remise en question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

VL1 : As V. Club attendu à Goma ce jeudi par dauphins noirs

Par Cedrick Sadiki Comptant pour ses retrouvailles contre son homologue Dauphin Noir de Go…