Par Jean-Hilaire Shotsha

Les habitants du quartier Kindele dans la commune de Mont-Ngafula éprouvent des difficultés pour se procurer de l’eau potable. Depuis 2017, la Régideso ( société publique de distribution d’eau) n’a toujours pas trouvé un remède. Chaque matin, il faut se battre pour trouver de l’eau à boire et bien plus pour des travaux ménagers. C’est ici l’occasion de voir quelques femmes et des jeunes du quartier se livrer aux petits commerces autour de l’eau. Ce qui fait leur réjouissance.

De l’eau se vend en Litres

Il est 6 heures du matin. Les habitants de Kindele envahissent les robinets installés pour les étudiants de l’Unikin. Ici seulement, ils peuvent puiser de l’eau gratuitement. Dans les parcelles voisines, où se trouvent deux autres robinets, 1 litre équivaut à 10 francs. Et pour un bidon de 10 litres, il faut amener 100 Francs ou 200 francs pour 20 litres d’eau.

Ce n’est pas tout. Pour transporter, il faut trouver 500 francs pour un bidon de 25 litres pour le volontaire qui vous aide à amener jusqu’à votre domicile.

La Ristourne autour de l’eau

Les femmes volontaires ont également constitué une association d’épargne collective. 4 par groupe, elles transportent de l’eau soit chaque jour, soit deux fois la semaine. Le Samedi, une d’entre elles est désignée pour être bénéficiaire des fonds récoltés pendant la semaine.

Chez certaines, « cet argent permet de nourrir la famille« . D’autres pensent  » avoir trouvé un moyen de gagner parfois mieux que les agents de l’État « .

L’amélioration de la vie sociale reste le vœu de tout les congolais en général et des habitants de Kindele en particulier. Dans ce coin de Kinshasa, capitale de la RDC, ils attendent du nouveau président des nouvelles réformes dans les secteurs clefs de la vie. Entre autres; l’eau, l’électricité, la santé, l’emploi des jeunes, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir également

Kinshasa : Internews sensibilise les journalistes à éviter la désinformation

Par Jean-Hilaire Shotsha Au cours d’un café de presse organisé jeudi 2 mai 2019, Int…